Archives de Tag: Contrôle

Responsable e-Business

LES POINTS A RETENIR IMPERATIVEMENT 

  1. Maîtrise des leviers e-marketing ; affinité avec les nouvelles technologies
  2. Réactivité ; capacités d’adaptation
  3. Qualités d’analyse et de synthèse
  4. Aisance relationnelle indispensable
  5. Maîtrise de l’anglais

ROLE ET MISSIONS

Le Responsable e-business pilote les ventes réalisées en ligne ou dans certains cas hors ligne. Il réussit l’alliance entre consommation offline, et consommation online : comment gérer le SAV, les stocks et la sécurité des paiements sur internet, tout fournissant aux internautes et consommateurs, un comparateur de prix efficace et des avis clients. C’est également lui qui gère les leviers e-marketing de l’entreprise, il doit donc être attentif à tout retour sur investissement, et à ce que chaque outil peut rapporter individuellement. Il participe par ailleurs à l’ensemble de la stratégie digitale : création / refonte du site par exemple.

FORMATION / EXPERIENCE

Le profil correspond à des candidats de formation supérieure en commerce/marketing (de type ESC, DESS E-business/ NTIC, MBA) justifiant généralement d’une expérience de 4 ans minimum en gestion de projet au sein d’agences de communication interactive, de départements webmarketing en entreprise ou issus de chez des « pure players » (éditeurs de sites marchands). Le métier étant relativement nouveau, des profils plus atypiques à forte dimension entrepreneuriale peuvent occuper ces fonctions.

EVOLUTION ET TENDANCES

Le métier se professionnalise accompagnant ainsi la forte croissance du marché e-commerce. L’offre de formations spécialisées NTIC ou E-business est abondante, mieux encadrée et reconnue. La rareté des profils expérimentés continue de jouer sur l’inflation des salaires. Ce métier est de plus en plus stratégique au sein des entreprises, elles prennent conscience de l’impératif de créer des départements dédiés et de recruter en externe des profils ayant cette expertise. La tendance générale correspond à un marché de création de postes, l’objectif est d’avoir moins recours à des prestations externes jugées onéreuses mais également de maîtriser leur stratégie digitale.

TYPOLOGIE D’EMPLOYEURS

Les employeurs concernés en priorité sont ceux donc l’activité bascule très fortement sur le web. Les principaux secteurs sont :

■ le voyage-tourisme,

■ la bancassurance,

■ la distribution.

Plus largement, l’ensemble des secteurs est concerné car Internet génère du trafic dans les réseaux de distribution traditionnels et prépare fortement l’acte d’achat du consommateur.

INTERNATIONALISATION

Internet a fortement accéléré l’internationalisation des entreprises, quelle que soit la taille des structures (y compris les TPE). Le Responsable e-business est concerné en priorité par l’ouverture de nouveaux marchés sans nécessairement effectuer de déplacements.

REMUNERATION

Expérience : débutant = 30 / 40 K€

Expérience : 5 ans = 45 / 55 K€

Expérience : 8 ans = 60 / 70 K€

Expérience : 10 ans et + = 80 / 120 K€

 

Ci-dessus : Interview de Bertrand Boré, Directeur e-Business Generali France Assurances

Sources : Le nouveau guide des métiers 2010, Michael Page International ; dailymotion

Publicités

Responsable Gouvernance Internet

LES POINTS A RETENIR IMPERATIVEMENT 

  1. Vue macroscopique des enjeux business court et moyen termes
  2. Maîtrise des enjeux techniques
  3. Forte culture Internet
  4. Capacité à dialoguer et à faire adhérer à de bonnes pratiques des interlocuteurs différents (DG, DSI, DirCom)

RÔLE ET MISSIONS  

Il s’agit de la bonne gestion du média Internet. Cette fonction regroupe des activités parfois déjà existantes au sein de différents services (Direction de la communication, Direction des Systèmes d’Information…) pour les coordonner et leur donner les moyens (humains et matériels) d’une veille active et si nécessaire d’un système de prévention et d’alerte.

En effet, cela comprend plusieurs aspects à développer en fonction de l’activité de l’entreprise :

■ gestion administrative des noms de domaines (stratégie et charte interne de nommage…),

■ traitement des problèmes d’atteinte à l’image (fuite d’informations, commentaires hostiles…),

■ veille et prévention des menaces liées à la cybercriminalité (fraude, escroquerie…).

Si l’on devait le résumer en une phrase, le rôle du Responsable Gouvernance Internet est donc de protéger l’image et la sécurité de l’entreprise, sur Internet.

FORMATION / EXPERIENCE

Dans ce type de poste, l’expérience prévaut : le candidat devra justifier d’une dizaine d’années d’expérience, acquises au sein d’une Agence, de la Direction Internet d’une entreprise ou bien d’un site marchand.

Une formation initiale supérieure technique (Ingénieur, Master SI) est souhaitée.

Ce poste ne s’adresse donc pas à de jeunes diplômés.

EVOLUTION ET TENDANCES

Ce poste correspond à la consolidation de différentes activités présentes depuis quelques années au sein des entreprises. Ce besoin d’une vision globale est nécessaire pour réagir en temps et en heure face à l’augmentation des fraudes et tentatives d’escroqueries sur Internet (phising, détournement de nom de domaine…) et à une exposition croissante des marques sur les réseaux sociaux, les blogs…

TYPOLOGIE D’EMPLOYEURS

Les employeurs sont actuellement essentiellement de très grands groupes, type CAC 40 ou bien des sociétés nécessitant une grande vigilance par rapport à leur image. L’évolution se fera demain vers tout type de structure affichant une forte visibilité Internet (public, parapublic et secteur privé).

INTERNATIONALISATION

La dimension du poste est liée au caractère international ou pas de la société.

REMUNERATION

Selon expérience : 60 / 75 K€

 

Sources : Le guide des nouveaux métiers 2010, Michael Page International ; www.metiers.internet.gouv.fr