Archives de Tag: Webplanner

Le Webplanner

LES CINQ POINTS À RETENIR IMPÉRATIVEMENT :

  1. Avoir le sens de la négociation
  2. Etre créatif
  3. Aimer le travail en équipe
  4. Savoir maitriser un budget
  5. Avoir le sens commercial

Son rôle

Comme pour le médiaplanning traditionnel, l’intervention d’un webplanner débute par une phase d’analyse : il s’agit de définir une campagne répondant à la problématique de l’annonceur, en s’appuyant sur son budget et sur la cible qu’il souhaite atteindre. Dans l’univers du Web, il s’agit de sélectionner les meilleurs sites en termes de profil des visiteurs, de fréquentation et de contenu. Mais cette fonction comprend aussi une partie commerciale : il faut en effet présenter la campagne au client et le convaincre de son bien-fondé, mais aussi négocier les tarifs des emplacements publicitaires (bannières, pop-up, partenariats). La campagne est ensuite réalisée (ou adaptée à partir d’une campagne classique) par une équipe de créatifs (infographistes, concepteurs-rédacteurs…). Le webplanner supervise la mise en ligne effectuée par les traffic managers des sites concernés. Mais la mission du webplanner n’est pas finie pour autant : il doit en effet procéder au suivi et à l’optimisation de son plan, c’est-à-dire l’ajuster en fonction des données statistiques (notamment le taux de clics) transmises par les traffic managers. Sens de la négociation et intuition.
Ses compétences et qualités requises

Ce métier implique un bon sens de la négociation et de l’intérêt pour l’innovation (notamment pour les logiciels de suivi qui se perfectionnent en permanence). Elle demande aussi du goût pour le travail en équipe et une certaine intuition dans la mesure où, la publicité en ligne étant relativement récente, les outils ne sont pas forcément fiables à 100 %.

Formation

Il faut viser au minimum un bac + 2. Le choix se fait entre un BTS communication des entreprises ou le DUT information-communication option publicité qui constituent des tremplins vers ce métier. Une spécialisation est ensuite possible en choisissant une Licence Pofessionnelle (bac+3) : par exemple, la LP marketing et commerce sur internet ou les métiers de l’e-business option marketing (Université d’Evry).

Il est possible de se former aussi dans une école de commerce comme NEGOCIA ou encore l’ISCOM qui prposent respectivement un bachelor ou un titre certifié bac+4.

A bac+5 de nombreux masters professionnelles existent dans le domaine de la communication et du marketing. On peut citer le Master recherche spécialité marketing et stratégie (Dauphine Paris IX), me Master pro spécialité management de la culture et des médias (Science Po Paris), le Master Pro humanités mention management interculturel et communication spécialité marketing, publicité et communication, média et médiatisation (CELSA Paris IV). Ainsi que tous les diplômes des grandes écoles comme (HEC, ESSEC, ESCP etc. Les recruteurs sont particulièrement à la recherche de ce genre de diplômes.

Rémunération

Le salaire moyen annule s’élève de 35 000€ à 45 000 €.